Actualités

13.12.2017

Info VDD - Tout savoir ... Agenda 2018

L'agenda des actions à destination des personnes âgées et des personnes en situation de handicap sur le Territoire des Vals du Dauphiné. Les documents sont téléchargeables.

07.12.2017

Menus de la cantine

Les menus de la cantine des semaines 50 et 51 sont en ligne. Bonnes vacances et bonnes fêtes de fin d'année.

Accueil > Vie culturelle > Le château de Vallin

Le château de Vallin

Un peu d'histoire...

Situé sur les hauteurs de St Victor de Cessieu, au cœur de la forêt de Vallin, se trouve un lieu chargé d'histoire. Le château de Vallin signe d'une riche histoire, domine la vallée de la Bourbre. Aujourd'hui demeure historique privée, il est restauré par un couple de passionnés et régulièrement ouvert au  public.

Le château de Vallin fut construit au XIVème siècle par la famille du même nom. Il fût agrandit au XVIIème. Pillé et détruit en partie pendant la Révolution, il fût restauré dès 1794 par Laurent de Vallin. Il a appartenu à la même famille pendant 6 siècles puis par succession aux familles de Virieu, Lastic et Bonald. En 1991, Olivier Auriol de Bussy fait son acquisition.

Il est composé d'un bâtiment principal d'habitation de 2 étages, auquel est accolée une tour au toit de tuiles vernissées. Dans la cour d'honneur, on trouve des écuries, une remise à calèches et un élément rare dans la région, un bassin à chevaux. A l'opposé, à l'entrée Nord, une chapelle entièrement restaurée est adossée à une tour. L'entrée principale, ornée d'une magnifique grille directoire, se faisait autrefois par l'allée des tilleuls. Une allée de plus de 300m de long bordée de 70 arbres. Le château s'étend sur un domaine de 4ha de bois, de parcs et de jardins avec notamment 3 cèdres du Liban plusieurs fois centenaire. Il existe malheureusement peu d'archives sur le château et on ne connait pas sa taille originale, on suppose qu'il était composé de 11 tours.

Olivier Auriol de Bussy acheta le château en 1991 pour donner vie à un rêve d'enfant. Féru d'histoire et amateur de vielles pierres, il fait paraitre une annonce dans un journal spécialisé et son choix se porte sur le château de Vallin. Inhabité depuis un siècle et envahi par la végétation, le pari était courageux. Il engage les travaux pour consolider les parties les plus fragiles. Le défi étant de conserver au maximum les matériaux et l'architecture d'origine.


Chateau de Vallin

La restauration s'effectue dans le respect des techniques d'autrefois, ce qui lui valu d'être récompensé en juin 2000 par le prix national « Vieilles Maisons Françaises » et plus récemment par le label « Patrimoine en Isère » décerné par le Conseil Général de l'Isère.

La Chapelle et sa tour, les murs d'enceinte et la façade et la charpente du bâtiment principal ont été restauré et notamment de gros travaux de maçonnerie et de charpente sur l'angle est à l'hiver 2003 car la structure menaçait de s'effondrer. Des travaux de maçonnerie ont également été réalisés sur la remise à calèche et le bassin à chevaux.

A l'intérieur, 8 pièces ont été entièrement rénovées. Certaines vouées à l'habitation des propriétaires qui y résident depuis 2001. Ils ont également remis en état 50 m2 de plafond à la française, poser de nouvelles boiseries dans le salon orné de peintures néo-gothique datant du directoire. La salle à manger de style romantique est entièrement recouverte des peintures murales du peintre germanique Caspar David Friedrich. Cette pièce est ornée d'une cheminée type « grotte ». Les sols d'origine ont été conservés et restaurés.